Le projet éducatif et pédagogique s'applique à fixer les règles de vie quotidienne à la crèche, à définir la place de chacun, parent ou professionnel, afin que le travail en commun soit possible et satisfaisant pour tous.

La réflexion autour de ce projet pédagogique s'appuie bien évidemment sur les documents produits par les nombreuses équipes qui se sont succédées depuis douze ans dans les murs du «Jardin des Bisounours », mais elle est également le fruit d'une observation quotidienne de la vie à la crèche, d'une remise en cause permanente des gens qui y travaillent et s'y côtoient ainsi que d'une volonté de créer des conditions favorables au bien-être de chacun : enfants, parents et professionnels.

C'est donc sur la base d'un accord profond avec ce projet éducatif et pédagogique que sont accueillis les nouveaux arrivants (parents, professionnels) à la crèche. Et comme chacun participe activement aussi bien à sa mise en œuvre qu'à son évolution, chacun est en mesure de s'y inscrire et de s'y reconnaître.

LES PRINCIPAUX OBJECTIFS

La crèche « Le Jardin des Bisounours » est une structure de type parentale. Son principal objectif est d'accueillir des enfants de 2,5 mois à 3 ans. Cet accueil doit se faire dans le respect du bien-être de l'enfant, des parents et de l'équipe d'encadrement. Son rôle est de palier au mieux à l'absence momentanée des parents, sans jamais s'y substituer, aussi bien au niveau éducatif qu'affectif.

L'accueil progressif

La crèche est un des premiers, voire le premier lieu, où l'enfant et ses parents vont être séparés. C'est un endroit de transition, une passerelle entre la famille et la société. L'accueil d'adaptation est une étape de plus vers l'autonomie de chacun. Elle dure environ 15 jours.

Il est important de savoir que chaque enfant est unique et réagit différemment ; de ce fait, un accueil personnalisé est aménagé. En présence de l'enfant, les professionnels présentent la crèche et le personnel. L'enfant peut rester pendant un temps variant de trente minutes le premier jour à quatre heures le dernier jour de la première semaine.

Ce schéma d'adaptation se module dans la durée selon les besoins de la famille accueillie. Durant cette période, l'enfant, le parent et le professionnel se rencontrent à travers les jeux, les soins. Une personne de l'équipe professionnelle deviendra le référent de l'enfant accueilli, l'interlocuteur privilégié de la nouvelle famille et aura en charge de faciliter son intégration ainsi que de rendre compte auprès des autres adultes des habitudes et traits de caractère de chaque nouvel enfant.

L'autonomie

Faire preuve d'autonomie, c'est surtout, grâce au soutien discret et sécurisant d'un adulte, être capable d'évoluer librement pour faire ses propres découvertes. L'autonomie est une forme d'indépendance acquise suite à de multiples expériences. Il faut éviter de mettre l'enfant dans une position ou une situation qu'il n'aurait pas acquise de lui-même.Il faut plutôt favoriser sa participation active afin qu'il en tire satisfaction et goûte au plaisir de devenir « Grand ». Il est également important de respecter ses limites dans l'acquisition de l'autonomie.

Chaque jour, l'adulte propose à l'enfant des moyens d'accéder à l'autonomie à travers des gestes simples et quotidiens adaptés à son âge. Pour cela, la crèche équipe ses locaux en mobilier à la taille de l'enfant, ce qui lui facilite la tâche physiquement. Il a ainsi davantage l'impression d'évoluer dans un monde qui lui est propre au lieu d'avoir à s'adapter à un monde fait pour l'adulte. Ce dernier accompagne l'enfant dans sa quête pour l'autonomie en lui montrant l'exemple et en formulant les choses ; l'adulte ne fait rien à la place de l'enfant quand ce dernier souhaite le faire seul.

L'enfant peut exercer son autonomie à différents moments et dans différents domaines :

  • pour l'identification de ses affaires (biberon, panier, lit, portemanteau…) grâce à des étiquettes et photos
  • au moment des repas : s'installer seul, manger seul...,
  • au moment des sorties : chercher ses chaussures, ranger ses chaussons, décrocher sa veste, l'enfiler...
  • au moment du change : prendre sa panière, sa couche,
  • au moment du coucher : aller sur le pot, se déshabiller,
  • dans la salle de jeux : chercher et ranger les jouets, jouer seul, se laver les mains après une activité salissante,
  • pour l'acquisition de la marche : se retourner tout seul, se mettre à quatre pattes, s'appuyer sur du matériel à disposition, se mettre debout,
  • pour l'acquisition du langage : laisser l'enfant s'exprimer par gestes ou avec ses premiers mots même s'ils ne sont pas prononcés parfaitement, encourager la verbalisation,
  • pour l'acquisition de la propreté : monter et descendre sa culotte, aller seul sur les toilettes.

La socialisation

La crèche est lieu de socialisation où l'enfant va apprendre les règles inhérentes à une vie en collectivité : partager, collaborer, négocier, échanger… Les parents et le personnel accompagnateur sensibilisent l'enfant à ces notions dans le quotidien (goûter, jeux libres, etc.…) et les activités plus dirigées où l'enfant doit prendre conscience des règles collectives. Le respect d'autrui est une des conditions sine qua non de la vie en accueil multiple.

La collectivité peut-être source de désaccords : l'adulte tient une place importante dans la gestion des conflits entre les enfants, il lui faut trouver un juste milieu lors des interventions et également laisser aux enfants l'occasion de s'arranger entre eux (affirmation de soi, prise en compte de l'autre).

La société est régie par des règles et en se socialisant, l'enfant apprend à composer avec le respect de ces règles et ses propres désirs. Ce sont les adultes qui fixent les interdits. Les limites sont des repères structurant pour l'enfant (limites par rapport à l'espace qui l'entoure, le respect de l'autre et des objets…). Les parents et l'équipe veillent à faire respecter les règles à l'enfant et à les respecter eux-mêmes.

L'éveil par le jeu

Le jeu est un acte spontané et particulier de l'enfant. Le jeu possède des fonctions et des finalités bien précises : acquérir la maîtrise de son environnement, s'exprimer, mettre en œuvre ses capacités cognitives. C'est par le jeu que l'enfant fait travailler son esprit, développe sa personnalité et enrichit son vocabulaire.

Le jeu permet d'acquérir un développement :

  • psychomoteur par l'exercice, la motricité, l'investissement de l'espace, la maîtrise du corps,
  • cognitif par une action ludique, un réflexe logique, la résolution d'une problématique,
  • social par la confrontation à autrui, la personnalisation, les altercations, la frustration et la curiosité...
  • sensoriel par le goût, la vue, l'odorat, le toucher et l'ouïe,
  • linguistique par les jeux de langage, les imagiers, les comptines, les jeux de mains, etc...

C'est en jouant qu'un « petit » devient « grand »! Conçues dans cet esprit ludique, les activités ont pour objectif d'encourager l'échange entre les enfants tout en favorisant la découverte de la diversité et le respect d'autrui. Même si les moments clés de la journée restent immuables, l'enfant se voit proposer toute une gamme d'activités créatives et variées que ce soit de l'ordre manuel, imaginaire, corporel, sonore ou autres. Certaines activités nécessitent la séparation des enfants par groupe d'âge :

Pour le « petit » :

Dans un coin dédié aux bébés, c'est l'attention portée à son développement psychomoteur qui prime. Ils ont la possibilité de se mouvoir librement, d'explorer les possibilités de son corps et de son environnement dans un espace protégé et à sa mesure. On varie les positions : dans le transat, sur le tapis d'éveil, sur le dos en dessous de l'arc d'éveil, calé dans les coussins … la coordination œil main est encouragée par l'utilisation de hochets et d'autres petits jouets adaptés à cet âge.
Quand il est éveillé, le bébé n'est jamais exclu de l'ambiance générale, ce qui favorise le développement de sa vie sociale et affective. Là encore, l'éveil du bébé doit se faire à son rythme, de façon à éviter toute sur-stimulation.

Pour les « moyens et les grands » :

Les deux groupes d'enfant évoluent dans le même espace de jeu et ne sont séparés que pour certaines activités spécifiques. La journée est rythmée par des temps de jeux libres et des activités dirigées, chaque enfant étant libre de participer ou non à l'activité initiée par l'adulte.
Durant les beaux jours, les enfants bénéficient du jardin de la crèche. Ce changement de cadre permet aux enfants d'élargir leur domaine de jeu, de « prendre l'air » et de se défouler.
Les grands ont deux fois par semaine des séances de sport dans le gymnase.

Pour les activités les plus structurées (peinture, collage, terre, etc), l'adulte met à la disposition des enfants les matériaux à partir desquels ils vont faire leurs expériences ; l'adulte n'est pas là pour diriger, donner une leçon, mais pour organiser l'activité et faire respecter certaines consignes.

Pendant le reste de la journée, des jouets sont à la disposition des enfants, le jeu libre étant celui par lequel l'enfant :

  • se socialise,
  • acquiert son autonomie,
  • développe sa créativité,
  • exprime ses sentiments.

La présence attentive de l'adulte sécurise l'enfant et permettra par la suite de mieux le connaître et ainsi de mieux cerner ses besoins.

DES REGLES D'HYGIENE, DE SANTE ET DE SECURITE CONFORMES AUX NORMES

Pour pouvoir fonctionner, la crèche fait l'objet d'une procédure d'agrément délivrée par le médecin-chef de la PMI (Protection Maternelle et Infantile). Sous l'autorité du président du conseil général, le médecin référent s'assure en liaison avec les professionnels de l'application des règles d'hygiène, de santé et de sécurité.
Chaque adulte veille donc au respect de ces règles.

Une bonne hygiène

Les règles d'hygiène sont scrupuleusement respecter au sein de la crèche : produits d'entretien, consignes de ménage, hygiène corporel (mise à disposition de gel lavant)...

Dans la salle de change sont disposées des tables à langer ainsi qu'un casier pour chaque enfant contenant ses affaires de change personnelles. Les bébés sont changés régulièrement et suivant leurs besoins. Les couches sont fournies par la crèche.

Avant et après chaque repas, l'enfant se lave les mains dans des lavabos accessibles. Les plus jeunes sont aidés par l'adulte dans cette démarche.

Des pots sont à la disposition de ceux qui apprennent « à être propre » et de petites toilettes reçoivent les « besoins » des plus grands qui savent déjà « faire tout seul ».

La santé pour tous

L'équipe encadrant dispose de l'aide d'un médecin référent qui peut à tout moment les conseiller et qui fixe aussi avec eux les limites de leurs compétences en matière médicale. Dans tous les cas, l'équipe des professionnelles se réserve le droit de limiter l'accès à la crèche dans les situations qui leur semble mettre en danger les autres enfants.

En cas de maladie, l'enfant peut être accueilli à la crèche suivant l'avis des professionnelles. C'est uniquement suivant une ordonnance médicale qu'un traitement peut être prodigué (même pour une simple fièvre).

La crèche doit impérativement prévenir les parents d'un enfant qui à plus de 38° de température et lui demander de venir le chercher au-delà de 38°5.

Un espace de jeux conforme et structuré

Les locaux de la crèche sont, à ce jour, situés Voie des Osier – 91 310 Longpont-sur-Orge. Il s'agit de locaux mis à notre disposition par la commune de Longpont-sur-Orge.

Conformément aux normes de sécurité, tous les aménagements, les moindres recoins, le matériel, les jeux ont été conçus pour veiller au confort et au bien –être de chaque enfant et ont été étudiés afin de favoriser son développement harmonieux.

Sur 167 m², on retrouve plusieurs espaces :

  • une grande salle d'activité avec plusieurs coins : lecture, jeux, repas et parc spécifiques aux bébés,
  • une cuisine attenante,
  • une salle polyvalente qui sert de dortoir et aussi de jeu aux moyens et grands,
  • un dortoir isolé pour les bébés,
  • une salle de change dans laquelle chaque enfant dispose d'un casier personnel où sont disposés ses affaires de toilette, vêtements de rechange, pyjama...
  • un coin sanitaire adapté aux grands,
  • un grand jardin bien agréable.